© 2015 par Librairie Galerie Louis Rozen.

  • facebook-square
  • Instagram - Black Circle
"A LYS ET 12 POÈMES MAGIQUES SUR L'ŒUVRE D'ART. Divagation onirique à partir d'Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll" par Frédéric DELANGLADE. Editions Delanglade & Foret, 1963.Exemplaire signé.Ref LCU0061

A LYS

€85.00Prix
  • "A LYS ET 12 POÈMES MAGIQUES SUR L'OEUVRE D'ART. Divagation onirique à partir d'Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll" par Frédéric DELANGLADE. Editions Delanglade & Foret, 1963. Petit in-8 dos droit, couverture souple cartonnée crème illustrée en noir. 96 pages. Texte en français, dont une introduction de J. de Ajuriaguerra et une préface de Henri Ey, illustré de 14 planches noir & blanc. Plaquette éditée dans le cadre des Semaines françaises de Genève, en complément du livre original. Exemplaire avec un envoi autographe et un dessin couleurs signé de l'auteur. On y joint le bon original de souscription ainsi qu'un carton d'invitation à une exposition à Londres (1966). "Lewis Carroll, comme Alice, savait que les yeux fermés, on peut arriver à l'imaginaire, mais "savait cependant qu'il suffisait de les ouvrir pour ramener la triste réalité". Son monde onirique, il ne l'a pas créé uniquement pour les enfants mais avec les amies-enfants de sa vie et avec la nostalgie probable de ses premières expériences infantiles. L'univers de l'autre côté du miroir est l'univers de ses désirs. Avec juste raison, Lewis Carroll s'est posé la question si la chasse au Snark est une allégorie ou contient quelque morale en fait, il y a des deux dans ses écrits qui ne sont que "l'aventure souterraine" de sa personnalité... Pour illustrer Alice, il ne faut pas décrire ce qui est dans le récit lais recréer, d'après ce qu'il cache ; il ne faut pas utiliser une imagerie symbolique standard trop facile, mais chercher avec la clef d'or de l'invention la serrure personnelle de Lewis Carroll. Il y a peut-être plusieurs clefs mais celle de Delanglade nous donne satisfaction par le fait qu'elle a su trouver derrière la fantasmagorie l'angoisse d'un être dévorant et dévoré" Extrait par J. de Ajuriaguerra. LCU0061