© 2015 par Librairie Galerie Louis Rozen.

  • facebook-square
  • Instagram - Black Circle
"LES MARIONNETTES". Collectif, sous la direction de Paul FOURNEL. Editions Bordas, Paris. 1988.
Ref LCU0054

LES MARIONNETTES

€45.00Prix
  • "LES MARIONNETTES". Collectif, sous la direction de Paul FOURNEL. Editions Bordas, Paris. 1988. in-4, reliure toilée violette sous jaquette photo. 160 pages. Textes en français, préface d'Antoine Vitez, illustrés de très nombreuses reproductions photographiques couleurs et noir & blanc, in-texte et hors texte. Cf quelques unes des photos dans l'album CURIOSITÉS. "La marionnette remue en nous des choses profondes. Elle est l'art de la partie pour le tout ; c'est la main à la place de la tête, ou du corps entier. Le plaisir qu'on éprouve devant elle a quelque chose de la connaissance érotique : en possédant un fragment du corps d'un autre ou d'une autre, on croit posséder l'être même, le monde par surcroît, et cette soif renaît sans cesse. Ainsi le corps du Christ s'étend à la Création. La marionnette est là, toujours là, dans l'acte sacramentel. Cette saisie du tout par la partie réalise nos rêves d'enfance. Il est devenu difficile aujourd'hui de dire que la marionnette est l'art par excellence des enfants. Les montreurs souffrent de cette prison où on les enferma. Il est vrai qu'on humilie l'enfant en lui donnant la marionnette, et la marionnette en lui donnant l'enfant, comme si chacun des deux n'était bon qu'à l'autre ; et je comprends bien l'indignation des artistes exigeant reconnaissance pour l'âge vénérable de leur métier, son passé illustre et sa tradition dans le monde. Il fallait mener, en effet, ce combat. Mais, au-delà du combat, je suis convaincu que la marionnette prend sa source dans les jeux secrets de l'enfance. Le petit homme se reconnaît dans l'homunculus : l'homme factice, artificiel, fabriqué par des mains, et de taille réduite. Ce rêve est à nous ; il ne faut pas en avoir peur..." Antoine Vitez. LCU0054