© 2015 par Librairie Galerie Louis Rozen.

  • facebook-square
  • Instagram - Black Circle
"ROBERT DOISNEAU. LA VIE D'UN PHOTOGRAPHE" par Peter HAMILTON. Editions Hoëbeke, Paris. 1996.
Ref LPB0174

ROBERT DOISNEAU. LA VIE D'UN PHOTOGRAPHE

€50.00Prix
  • "ROBERT DOISNEAU. LA VIE D'UN PHOTOGRAPHE" par Peter HAMILTON. Editions Hoëbeke, Paris. 1996. Fort in-4, couverture toilée noire sous jaquette photo. 384 pages. Texte en français, préface de Sabine Azéma, illustré de très nombreuses reproductions photographiques n&b et couleurs, retraçant la vie de Doisneau à travers 9 chapitres : 1) Jeunesse, 1912-29 ; 2) L'apprentissage, 1929-39 ; 3) La guerre, 1939-44 ; 4) Dans la frénésie de l'après-guerre, 1945-50 ; 5) La banlieue de Paris, 1945-50 ; 6) Pêcheur d'images, 1945-60 ; 7) Les complicités, 1945-60 ; 8) Bouleversements, 1961-78 ; 9) La notoriété, 1978-94. "L'essentiel de sa vie de photographe, de "pêcheur d'images" comme il aimait à se définir, Robert Doisneau l'a consacré à la quête obstinée des petits moments de bonheur de la vie quotidienne, activité exigeant tout à la fois expérience et patience. Ainsi, durant plus de soixante ans, Robert Doisneau a créé une incomparable documentation, tout particulièrement sur la vie des Parisiens et des banlieusards : des Halles au Gentilly d'avant-guerre, sa banlieue sud natale ; du St-Germain-des-Prés existentialiste aux villes nouvelles des années quatre-vingt... Ses milliers d'images dépassent largement leur valeur documentaire ; obéissant à une perspective d'ensemble, elles forment une œuvre exprimant une vision unique. On a pu étiqueter le regard de Robert Doisneau de diverses façons : reportage humaniste, réalisme poétique..., mais au fond, aucune catégorie n'est parvenue à définir la richesse et la diversité de son travail... Davantage que "ce charmant photographe plein d'humour" auquel il fut souvent réduit, Doisneau est avant tout le témoin engagé d'une histoire en mouvement, hanté par une réflexion profonde sur le temps qui passe, le superflu, l'inachevé, la modernité au sens baudelairien du terme... C'est la raison pour laquelle il sut si bien capter ce qui allait irrémédiablement disparaître." Ref LPB0174