top of page

"YVES TANGUY". Collectif. Editions Malingue, Paris. 2002.

Ref LAR0274

YVES TANGUY

€45.00Prix
  • "YVES TANGUY". Collectif. Editions Malingue, Paris. 2002. Grand in-8, couverture toilée grise estampée. 108 pages. Textes en français : "Yves Tanguy ou la révélation de l'insaisissable" par René Le Bihan, "Yves Tanguy, peintre de l'illusion métaphysique" par Olivier Berggruen, "La vie jaillissante" par Jean-Jacques Lebel, illustré de 45 reproductions photographiques couleurs, pleine page pour la plupart, d'œuvres d'Yves Tanguy. Ouvrage réalisé dans le cadre de l'exposition consacrée à l'artiste à la galerie Malingue, Paris, du 15 Mai au 12 Juillet 2002.

     

    "Pour le jeune Tanguy, la rencontre d'André Breton en 1925 eut la force d'une révélation. Le Surréalisme dévoilait les principes d'une nouvelle forme de connaissance située en marge de la pensée consciente : l'automatisme psychique, « dictée de la pensée, en l'absence de tout contrôle exercé par la raison », selon l'expression d'André Breton. Encore faut-il préciser que cet automatisme mettait l'accent sur la pensée non-consciente, vierge de toute activité de la raison. Si les Surréalistes proclamaient la défaite de la raison et de la logique pour faire place à l'inconscient, aux rêves, aux hallucinations, à toutes les manifestations non structurées de la personnalité, c'était là un mot d'ordre auquel Tanguy se rallia avec enthousiasme. Sous l'égide d'André Breton, il comprit l'importance de l'automatisme en tant que moyen d'accès aux profondeurs même de l'être. Suivant la voie tracée par Freud, les Surréalistes voulaient obtenir « un monologue de débit aussi rapide que possible, sur lequel l'esprit critique du sujet ne fasse porter aucun jugement, qui ne s'embarrasse par suite d'aucune réticence et qui soit aussi exactement que possible la pensée parlée »…" Olivier Berggruen.

     

    Ref LAR0274

bottom of page